Un couple qui voulait un enfant.

On se rencontre en 2006. Très vite on veut un enfant. Début 2007, Chéri me dit d'arrêter la pilule. Je me dis que ça va pas être long. Mais les cycles passent et toujours rien.

Décembre 2007, on part de Toulouse pour Saint-etienne. Je me dis : nouvelle vie, ça va le faire, j"y crois! Mais toujours rien!

Septembre 2008, on consulte un gynéco et on fait des examens. Le verdict est sans appel. On ne pourra pas avoir cet enfant naturellement.

Février 2009, on consulte une autre gynéco qui n'est pas du centre PMA mais qui fera le suivi quand même. Elle nous demande d'autres examens dont une mammographie que je fais le même mois mais je suis prise par les préparatifs du mariage et donc ne retourne pas la voir.

Mai 2009, le mariage est passé, on va pouvoir attaquer le traitement. Je lui donne ma mammo. Elle veut la montrer à son chef de service.

Fin mai 2009, on me demande d'aller faire un biopsie quand même. On sait jamais. La mammo leur semble pas si bonne.

1er juin 2009, résultat de la biopsie. Il n'y aura pas de FIV. Il faut opérer d'urgence. Moi je ne pense qu'à une chose: quand vais-je pouvoir faire mon bébé?

6 Juin 2009, on m'opère. Ma gynéco a été un peu refroidi car on a échappé au pire. Je lui fais part de ma décision d'avoir une mastectommie et suite à ça elle donnera son accord pour la FIV.

Octobre 2009, mastectommie avec reconstruction immédiate.

Janvier 2010, je rêve de faire ma FIV mais je suis à l'école d'aide-soignante. Impossible. On verra cet été.

Aout 2010, j'ai enfin fini l'école mais je viens de trouver du boulot alors c'est pas le moment.... On verra d'ici 2-3 mois. Le cycle de Novembre serait bien pour faire une surprise à tout le monde à Noël.

Novembre 2010, je change de boulot, pour celui dont j'avais toujours rêvé. Encore une fois ça ne se fera pas! J'en ai marre. J'ai l'impression que le sort s'acharne. Il n'y a jamais de bon moment!

Février 2011, cette fois quoi qu'il arrive je ne reculerais plus! Ma gynéco étant partie pour Lyon, on consulte une gynéco du centre PMA. Les examens datent d'il y a 2 ans. Elle en veut des nouveaux pour voir où on en est. Les résultats ne sont pas très bon (encore moins bon qu'il y a 2 ans je veux dire). Même la biologiste n'a pas l'air aussi optimiste que la 1ère fois. En gros je sens que c'est maintenant ou jamais et encore faut pas s'attendre à des miracles. J'en prends un coup au moral. 2 ans perdu et nos chances se sont considérablement amoindries. Allez on se lance!

Mars 2011, on achète une maison. On signe le compromis de vente et on m'offre un CDI dans un hôpital privé. C'est pas le boulot rêvé mais ça se passe plutôt bien. Je ne change pas mes projets. Je ne dis rien lors de mon entretien.

8 Avril 2011, piqûre de blocage. On met mes ovaires au repos.

28 Avril 2011, je commence la stimulation. Enfin c'est mon tour! Je me réjouis de me piquer tous les jours.

12 Mai 2011, jour de ponction sous anesthésie générale. J'ai assez mal au ventre. Ma gynéco vient me dire qu'on a ponctionné 8 ovocytes et que 7 ont été micro-injectés afin de les féconder. 7! Je me dis que c'est pas mal.

14 Mai 2011, le labo m'appelle pour me donner des nouvelles et me dire à quelle heure venir pour le transfert. Les nouvelles ne sont pas bonnes. Il n'y a qu'un seul embryon! Un seul! Je pleure au téléphone. Un seul sur 7? Nous qui comptions en transférer 2 pour se donner plus de chance..... La biologiste me précise que cet unique embryon est classé en catégorie 1-1 (en gros il est parfais, le meilleur des classements). Mais moi je ne l'entends pas. Je bloque sur le fait qu'il y en ait qu'un seul! Je me dis que si un seul a survécu, il ne survivra pas longtemps c'est pas possible! je suis dans tous mes états. On me dit de venir à 11h. J'appelle ma mère en pleurs. Je suis dégoûtée! Tout ça pour ça? Déjà qu'il y a peu de chance de réussite à la 1ère FIV mais en plus avec un seul embryon transféré..... C'est pas possible. En plus je vois à long terme. Il ne reste aucun embryon à congeler, donc pas de TEC (transfert d'embryon congelé) pour moi. Il faudra TOUT recommencer et pour au final? Avec notre chance à la prochaine il n'y aura aucun ovocyte fécondé! Et ça je ne le supporterai pas!
11h, je vais à mon transfert. je me remets à pleurer comme un bébé devant la biologiste. Elle comprend ma déception. Pour elle ce n'est pas un échec malgré tout. Il y en a un et un peu suffire. Mais moi dans ma tête ne j'y crois déjà plus. Je suis là parce qu'il faut être là, mais non je ne vois aucune issue positive.

16 Mai 2011, aujourd'hui! Le moral n'est pas bon. Je n'y crois toujours pas. Attendre la prise de sang est une torture. Je veux classer ça au plus vite. Ne plus y penser! Pour moi il n'y aura pas de FIV 2. L'échec est trop dur à supporter comparer aux sacrifices qu'il faut faire à côté! J'ai mal au ventre. Je mets mes ovules de progesterone, prend mon acide follicule pour ne pas avoir de regret. Mais je ne le sens pas! Je me refuse à effleurer l'idée que cet embryon puisse s'accrocher. Pour la future maison, on avait prévu de transformer le garage en chambre pour Chouchou afin d'aménager l'autre pour le bébé. Au final je ne pense pas faire les travaux. Cette pièce restera sans doute en débarras (on en a bien besoin avec tout notre bordel).
Je n'ai pas envie d'entendre "mais si faut y croire". Ca ne console pas!
Je n'ai pas envie d'entendre "t'as déjà un enfant alors c'est pas grave". Ca ne console pas!
Pourtant aujourd'hui j'ai qu'une envie c'est d'être loin d'ici à chouiner sur l'épaule de ma soeur et de ma Croix-jaune, me lamenter en disant que c'est injuste, que j'ai fait tout ça pour rien (les piqûres, les kilos, la fatigue, les sautes d'humeurs....). J'ai envie de dormir jusqu'à la prise de sang pour enfin ne plus penser à ça et passer à autre chose!

Ce blog restera ouvert un moment, mais je ne pense pas qu'il y aura de nouveaux articles. Pas d'envie puis comme vous l'avez constaté, je n'ai plus rien d'intéressant à écrire. Je ne commente pas beaucoup non plus sur les autres blogs, mais j'y passe TOUS LES JOURS!