Juste un petit message pour vous dire que je n'ai pas encore répondu à vos commentaires.

Une heure après la publication de mon dernier article, j'ai été prise de très violentes douleurs au ventre. Pensant à une hyperstimulation j'ai appelé ma gyneco qui m'a dit de venir. J'étais dans mon salon, à 4 pattes à hurler tellement j'avais mal. J'ai appelé le Chéri pour lui dire que je partais pour l'hôpital. Lui voulait que j'appelle les pompiers. Mais je me disais que j'allais pas les faire déplacer pour ça, que ça devait ne pas être grand chose. Et pourtant j'avais mal à en crever. J'ai rampé jusqu'à ma voiture et roulé jusqu'à l'hôpital. Quand j'y repense..... Complètement inconsciente!

Une fois arrivée là-bas je me suis littéralement effondrée dans le bureau de la secrétaire. Sans exagérer je me voyais presque mourir tellement la douleur était immense, à ne plus pouvoir respirer. On m'a mise sur un brancard. Ma gyneco a essayé tant bien que mal de me faire une écho mais je hurlais tellement....

Elle voit pas grand chose. Elle pense à une torsion de l'ovaire et demande un bloc en urgence. On m'y amène très rapidement. A mon réveil on m'annonce que ce n'était pas ça. Sur le coup je me suis dit " non c'est pas possible d'avoir eu aussi mal pour RIEN!!!!". Au final on m'explique que c'était bien plus grave. J'ai fait une salpingite foudroyante. Il y avait tellement de pus dans ma trompe qu'elle s'est percée. Le pus s'est répandu dans tout mon ventre en remontant dans mon tube digestif. Un truc impressionnant apparemment. J'ai frôlé la septicémie. A 24h près..... C'était sûrement la fin.

Aujourd'hui ça va mieux. Je vais pas faire un marathon. Les docs me disent qu'ils ont tout fait pour essayer de préserver l'embryon. Mes antibio sont même adaptés pour un début de grossesse. Mais déjà que je n'y croyait pas.... Alors maintenant encore un peu moins. On verra bien dans une semaine!

Vous m'excuserez pour les fautes et même les fautes de frappe, je viens de tout écrire de mon iPhone.