Oui il y a des choses que je ne vous ai pas dit! Mais aujourd'hui j'ai besoin d'en parler car le moral est vraiment pas bon (comme souvent ces derniers temps).

En plus du temps et du froid qui m'a beaucoup affecté (je pense que beaucoup ne peuvent pas comprendre comment le froid a bu atteindre mon moral, après tout ce n'était que du froid...)

Vous vous souvenez de ma dernière FIV et le fait que ça a failli me coûter la vie en mai dernier? On était pas mal refroidi avec le Chéri. On voulait tout arrêter. Finalement, j'ai pris mon courage à 2 mains et je suis retournée en PMA. Je ne voulais pas rester sur cet échec. Je me disais que ca avait été la faute à "pas de chance" et que je n'avais pas eu vraiment eu d'espoir de réussite suite à mon infection. Je voulais revivre une vraie FIV, sans problème, avec une réelle chance!

En novembre, nous en avons donc refait une. Par mesure de précaution, on m'avait mise sous antibio pour éviter toute infection. Résultat : 5 magnifiques embryons de très très bonne qualité. Ma gynéco y croyait vraiment. Pour elle, ça devait marcher! On m'a transféré 2 embryons et congelé les 3 autres. Tout le monde était si enthousiaste.... Je me voyait déjà faire le plus beau des cadeaux de Noël à mes beaux-parents! Mais ce fut un échec. Une grosse grosse claque. Vraiment j'y croyais!

Après la FIV, on passe aux TEC (transfert d'embryons congelés). C'est le même principe sauf qu'il n'y a pas de ponction, juste on décongèle le nombre d'embryons congelés et on les transfert. On en a décongelé 2. Franchement je n'y croyais pas vraiment. Je n'arrêtais pas de dire que je m'attendais à avoir une prise de sang négative, que c'était pas grave, que je m'étais faite une raison. Mais quand mes règles ont débarqué cette nuit, grosse claque et larmes à flots. Encore et toujours un échec!

Le moral déjà fragilisé en a pris un sacré coup. Je ne comprends pas pourquoi ça ne marche pas!!!! Pourquoi il n'y a aucune accroche?! Je dois enchaîner avec le dernier traitement pour transférer le dernier embryon. Mais le coeur n'y est pas et encore moins le courage! Un dernier embryon qui sera fragilisé voir qui baissera en qualité après la décongélation. Peut-être même qu'il ne survivra pas à cette décongélation. Et me retaper les piqûres tous les soirs, les effets secondaires du traitement, les déplacements à l'hôpital (qui comme par hasard tombent toujours suite à une nuit où j'ai travaillé, et au final prendre le risque de faire tout ça pour au final m'entendre dire le jour J "désolée mais il n'a pas repris son développement, il n'y aura pas de transfert".... Oh non, là tout de suite je ne me sens pas du tout prête à vivre encore un échec!

La PMA vous bouffe! Vraiment!!! En plus de ça, j'ai recommencé à fumer (je sais que mes beaux-parents lisent mon blog et je préfère qu'ils l'apprennent ici plutôt que leur dire en face, je sais ce qu'ils me diraient et j'en suis pas fière!.... ).

Alors moi la battante, moi qui me suit battue 5 ans pour avoir ce bébé, aujourd'hui je pense abandonner. Que je fasse ce dernier TEC ou pas, après ça, il n'y aura plus rien. On arrêtera tout. Est-ce que je suis prête à faire le deuil de cet enfant? je n'en suis pas sûre. Mais on ne peut pas aller à l'encontre de la nature. On a beau essayer de forcer les choses, quand ça veut pas, ça veut pas!

Je sais que je remonterais la pente. Mais pour l'instant je ne veux pas. je veux rester dans mon trou de souris, m'apitoyer sur mon sort, pleurer les quelques larmes qui me restent (la PMA a presque épuisé toutes mes réserves), faire bonne figure devant les gens. Et un jour ça ira mieux. Mais pas aujourd'hui!

Voilà, j'avais besoin d'en parler!